Aix en Provence

L’histoire remonte au tout début de la guerre, du 10 au 12 juin 1940. Bousculées sur terre, les troupes franco-anglaises se replient à Saint-Valery-en-Caux afin d’embarquer pour l’Angleterre. Les Allemands tentent de s’y opposer et pilonnent leurs ennemis. A la fin des combats, le village est détruit à près de 70 %. Pour le reconstruire, l’année suivante, le préfet du département a l’idée de contacter sa ville natale, qui n’est autre qu’Aix-en-Provence. Il lui propose de devenir « marraine de guerre » de la Ville de Saint-Valery-en-Caux.

Visite de la ville d’Aix-en-Provence les 22 et 23 juillet 2017

La mairie d’Aix accepte. Dès 1942, elle va recueillir des fonds pour reconstruire le village Jusqu’à la fin des années 1950, les deux villes vont entretenir de chaleureuses relations avec de nombreux échanges et rencontres lors de fêtes locales. Et puis les liens vont se distendre, puis tomber dans l’oubli.

Jusqu’à ce qu’un homme, Pierre Barbarin, le président de l’association « Regards Cauchois », se propose de ranimer ces relations. Il convainc Dominique Chauvel, laquelle n’a aucun mal à convaincre son homologue aixoise, Maryse Joissains Masini.

Peu d’Aixois connaissent notre ville, située à 950 km de la place de la Rotonde. Et pourtant, à une certaine époque, ce nom était sur les lèvres de tous les Aixois.

C’est ainsi que les 22 et 23 juillet 2017, nous avons eu l’immense plaisir de recevoir une délégation Aixoise dans notre ville.

Le fil est de nouveau tissé !

http://www.aixenprovence.fr/